LES DELICES DES ILES

Secteur : EQUITY / INDUSTRIE

Date de création : 12/08/2014

Résumé de l'activité :

Fabrication d' alcool arrangé par adduction de fruits et d'herbes aromatiques

Délices des Îles, pour faire pétiller le goût

Sur les hauteurs de Dumbéa, la ZAC Panda s’anime et se structure depuis quelques années. C’est dans cet environnement économique naissant et stratégiquement situé à l’entrée du Grand Nouméa que s’est installée, voilà deux ans maintenant, la société Délices des Iles. La petite industrie a pris vie avec une vocation : mettre en bouteille du vin pétillant aromatisé, une activité qu’elle est la seule à pratiquer sur le territoire. Pour sortir sa gamme, Daniel Garcia a investi dans un dock organisé en trois espaces : une partie production, une zone pour l’étiquetage et une dernière pour le stockage, le tout assuré par des machines italiennes signées Durfo, spécialiste de l’équipement industriel dans le domaine de l’alimentaire et de la boisson. Du haut de gamme pour un projet porteur.

 

bouteille

 

 La volonté du Made In Calédonie

Les premiers jalons de Délices des Iles furent posés dès 2013. Daniel Garcia, en mal de projet, cherche un concept à lancer en Nouvelle-Calédonie. Après plusieurs pistes, celle du vin aromatisé finit par s’imposer : pourquoi ne pas en fabriquer ici-même ?

« Cela a mis presque deux ans à monter le projet, résume Daniel. Entrer en contact avec un œnologue de la région bordelaise, Dominique de Beauregard, a notamment aidé pour les différentes étapes à franchir ». Un spécialiste du vin séduit par l’idée qui fait alors le déplacement en Nouvelle-Calédonie pour aider à la mise en place de l’usine mais aussi au lancement de l’entreprise.

Partenaire indispensable de Délices des Iles, l’œnologue concocte les recettes correspondant aux demandes du Gérant et les élabore à partir de cépages choisis et d’arômes naturels tout droit venus de Grasse, temple du parfum et des arômes. Finalement, mi-2015, les premières bouteilles de vin pétillant aromatisé à la pêche ou au litchi sortent de la ligne de production.

 

Une place sur le marché

En une année, l’entreprise est parvenue à imposer ses produits sur les rayonnages calédoniens en démontrant la qualité de ses produits. « Nos vins ont fait plusieurs salons et à chaque fois, le succès a été au rendez-vous, note le dirigeant. Cela n’a pas été simple de se faire connaitre et reconnaitre mais la gamme des Délices des Iles a finalement réussi à s’implanter partout sur le territoire ». Reste qu'aujourd’hui, si Daniel a trouvé la clientèle, il souhaite élargir sa gamme. De quatre produits (deux vins pétillants aromatisés et deux vins tranquilles aromatisés), il passerait à une dizaine, un projet qui demande du soutien pour parvenir à lancer la production au plus tôt.

 

Le porteur de projet 

Daniel

Daniel Garcia. Pendant 30 ans, il a vécu la nuit. Avant de poser ses valises en Nouvelle-Calédonie en 2010, c’est à Madagascar et en Métropole qu’il a développé des entreprises. Mais après trois décennies rythmées par les ambiances nocturnes, cet entrepreneur a eu envie de changer de vie : les Délices des Iles ont été un nouveau départ : « J’ai une âme d’entrepreneur, résume-t-il. J’aime tester de nouvelles choses ! »